Le deuil, ça se prépare et ça se traverse

Date / Heure
mercredi le 30 octobre 2013
19h30 - 21h30

Lieu
Centre de Santé-Reiki Lanaudière

Activité organisée par
Coût :


Le deuil, ça se prépare et ça se traverse

« De toutes les expériences humaines, la perte d’un être cher est certainement l’une des plus souffrantes et la plus douloureuse. C’est également l’expérience la plus répandue, la plus normale, et celle pour laquelle nous sommes le moins préparé »

De nombreuses pertes jalonnent notre vie : rupture amoureuse, maladie, mise à pied, retraite. Mais comment peut-on apprivoiser ces pertes, plus particulièrement celle reliée à la mort? Quelques mois ou des années après un décès important, plusieurs personnes attribuent à cet évènement un pouvoir de croissance indéniable. Pourtant cela n’enlève en rien la souffrance qui en découle et l’impression de ne jamais pouvoir retrouver son équilibre lorsqu’un proche meurt. De quelle façon, le parcours sinueux qui suit la perte d’un être cher, peut-il donner un sens à cet évènement qui en semble tellement dépourvu?

• Parce que c’est une expérience de vie pour laquelle nous sommes la moins préparés
• Parce que le deuil comporte des moments de souffrance, de désarroi et de solitude
• Parce qu’il faut en parler librement, être entendu et reçu, peu importe la forme
• Parce que le chagrin n’est ni une maladie physique, ni une maladie mentale
• Parce qu’il faut agir en fonction de soi plutôt qu’en fonction des autres
• Parce qu’on se sent seul(e) et démuni(e), ça demande du soutien
• Parce que nous cherchons des réponses

Avec Michel Racine, thérapeute en relation d’aide psychologique.
Avec la participation d’Hélène Tousignant!
Mercredi le 30 octobre 2013 à 19h30
Coût: 20$