Naissance automnale tardive…

pexels-photo-92332

Il y a tout près d’un an, j’ai reçu une vision intérieure de mon fils avec un petit bébé garçon dans les bras.  Image ou mirage? Presqu’un an plus tard, nous sommes à Vancouver dans l’attente de notre futur petit-fils.  La nature nous enseigne, tel notre petit-fils à venir.  La patience et la foi sont de mise.

Après un peu plus de 40 semaines de grossesse, la médecine traditionnelle s’inquiète, plusieurs tests sont faits, l’induction est proposée…  Que faire?  Oh la la!  Après maintes recherches, nous prenons conscience qu’une grossesse jusqu’à 42 semaines est normal.  Le retard si inquiétant devient juste normal…

Pourquoi cherchons-nous à médicaliser de plus en plus, à avoir ce besoin incessant de vouloir tout contrôler?  La peur n’est-elle pas devenue la norme?  Pourquoi ne pas laisser la nature accomplir son œuvre?  Nous pouvons utiliser les opportunités que la vie nous offre pour croître en sagesse, en confiance, en foi, en patience et ainsi transformer nos illusions, nos peurs, nos impatiences afin de laisser émerger le maître en nous.

C’est la Vie qui donne la Vie!  Permettons-nous de naître en conscience, en paix et en joie en laissant puissamment le miracle de l’amour s’accomplir lui-même.  Laissons les images venir à nous, embrassons pleinement chacune des leçons et sourions à la Vie!  

Nous sommes dans l’attente de l’automne, de notre petit-fils, de la Vie elle-même!  J’aime la  Vie telle qu’elle est.  Merci à la Vie d’être patience, d’être Vérité et de nous offrir le plus grand des miracles!

Puisse chacune des couleurs automnales colorer notre Présent!

Avec tout mon amour,

Suzanne